Mon périple avec bébé en Asie du Sud-Est: quelques chiffres

Le 30 septembre 2014 Loulou et moi montions dans le TGV qui allait nous emmener à Paris pour ensuite prendre un avion à destination de Singapour, point de départ de notre périple. S’en sont suivis 2 mois de vadrouille à travers l’Asie du Sud-Est avec ma petite puce alors âgée de 19mois.

Retour en quelques chiffres sur ce voyage inoubliable.

Nombre de jours : 57

Nombre de pays : 6 (Singapour, Malaisie, Thaïlande, Laos mais aussi Suisse et Autriche : on a profité de nos escales pour visiter Zurich et Vienne!)

Nombre de vols : 10 (Paris->Zurich->Singapour / Kuala Lumpur->Penang / Langkawi->Kuala Lumpur / Kuala Lumpur->Bangkok / Ko Samui->Bangkok / Bangkok->Vientiane / Luang Prabang->Bangkok / Bangkok->Vienne->Paris)

Nombre d’aéroports: 12

Nombre de compagnie aériennes: 7 (Swiss Air, AirAsia, Malaysia Airlines, Bangkok Airways, Nok Air, Laos Airlines, Austrian Airlines)

Nombre de destinations visitées (villes / villages / îles): 12 (Zurich, Singapour, Melaka, Kuala Lumpur, George Town sur l’île de Penang, île de Langkawi, Bangkok, île de Ko Samui, Vientiane, Vang Vieng, Luang Prabang, Vienne)

Nombre de nuitées: 54 (+ 2 nuits en avion long courrier + 1 nuit en train couchette)

Nombre de lieux d’hébergement:  13 (hôtels:4 / guesthouses: 5 / bungalow: 2 / chez l’habitant:  2)

Nombre de types de transport empruntés: 21 (avion / train couchette / bus locaux (climatisés ou non, modernes ou « vintage ») / autocar (4 places par rangée) / VIP-bus (un car avec 3 places par rangée donc plus d’espace) / minibus / taxi / pick-up / tuk-tuk / trishaw / minivan / scooter / side-car / métro souterrain / skytrain / funiculaire / bateau-taxi / ferry / express-boat (comme un grand bateau-vedette) / petit bateau à moteur / pirogue) … tiens, on n’a pas fait de vélo ni de trottinette😉

Nombre de bagages: 4 (1 grande valise à roulettes 110 litres contenant 1 lit bébé démontable, 1 petit sac-à-dos, 1 sac à langer-siège rehausseur 2en1, 1 poussette)

Nombre de couches consommées par bébé: 285 (+1 litre de liniment +1 paquet de 60 lingettes)

Nombre de biberons et boîtes de lait en poudre pour bébé: 0 (vive l’allaitement!:-) )

Nombre de smoothies à la mangue, papaye ou noix de coco fraiches: +/- 70 (environ 1 à 2 par jour, mon péché-mignon)

Nombre de massages thaïlandais: 5 (pendant la sieste de Loulou dans la poussette)

Nombre de « craquage » fast-food: 4 (1x à Singapour, 1x en Malaise et 2x en Thaïlande)

Nombre de lessives: 6 (ou peut-être 7, je ne suis plus trop sûre)

Nombre de vêtements/objets perdus: 3 (1 gilet bébé, 1 casquette bébé, 1 couteau-suisse)

Nombre de jours de « tourista » : 0! ni moi, ni bébé Loulou youpi! (peut-être grâce aux pro-biotiques que nous avons pris avant et pendant le voyage?)

Nombre de livres lus pendant le voyage: 1 – « Maudit Karma » de David Safier (bon, ok, c’est nettement moins que ce que j’avais envisagé mais j’ai lu au moins 100 fois – si! si! – pour endormir Loulou « Tchoupi part en vacances », « les Aventures de Oui-Oui » et « Flip-Flap à la maison »; sans compter les heures à potasser les Lonely Planet…)

Nombre d’heures de sommeil quotidien: 9 heures en moyenne (couchée à 22h parfois même à 21h, réveillée par Loulou à 7h + nombreuses siestes l’après-midi avec bébé, autant vous dire que j’en ai bien profité!)

Nombre d’articles écrits sur le blog: 5 (et dire que je pensais en écrire un tous les 2 ou 3 jours, une fois que Loulou dormirait… mais en réalité, j’étais tellement crevée de nos journées si intenses que le soir je tombais comme une mouche!)

Et voici quelques photos:

image
Le trishaw préféré de Loulou à Melaka (Malaisie)

image
La vue de notre bungalow à Vang Vieng (Laos)

image
Excursion en bateau sur l’île de Langkawi (Malaisie)

image
On a aussi visité des temples! Ici à Luang Prabang (Laos)

image
Loulou comme chez elle dans l’avion!

image
On a ramassé des coquillage sur les plages de Ko Samui (Thaïlande)

image
Loulou s’est baignée dans des fontaines! Ici à Singapour.

Objets non-indispensables mais bien pratiques quand on voyage avec bébé

Un des casse-têtes quand on voyage avec un enfant en bas âge, c’est souvent celui des bagages. On sait tous qu’il vaut mieux voyager léger mais on est quand-même tentés d’emmener avec soi tout plein d’objets dont on se sert au quotidien et dont on imagine difficilement se passer pendant les vacances. Il y a bien sûr la poussette, le lit de bébé, les biberons, les jouets, le rehausseur, etc mais peut-être serez vous également tentés de prendre le babyphone, le chauffe-biberon, la veilleuse, le tapis d’éveil, la baignoire, la crème pour ci, la lotion pour ça… bref peut-être voyagez vous en camionnette (auquel cas, tout devrait tenir dedans!) mais dans la plupart des cas, l’espace dans nos valises est limité et pour se déplacer facilement que ce soit en voiture, en train, en bus ou en avion, il vaut mieux ne pas être surchargé. Il va donc falloir bien choisir ce que vous prenez!

J’ai d’ailleurs moi-même longtemps réfléchi avant de partir seule en Asie pour 2 mois avec Loulou (qui à cette époque avait 18 mois) avec la contrainte évidente de pouvoir tout faire tenir dans un seul sac afin de me déplacer sans avoir à demander d’aide. (Pour le détail de ce qu’il y avait dans la valise, c’est par là ->>> J-3 : Équipements pour un voyage de 2 mois avec bébé)

Mais il y a un certain nombre de choses que je prends quasi-systématiquement, qui ne sont pas indispensables mais bien pratiques et peu volumineuses. Voici donc la liste des objets que je vous conseille de prendre pour un voyage au long cours en mode routard :

1/ Une mini-lampe frontale : avant elle me servait pour chercher de nuit, telle une aventurière, les toilettes en extérieur dans les villages reculés et sans électricité d’Inde ou de Thaïlande!😉 Aujourd’hui elle me sert à lire mon livre, tranquillement dans mon lit, les deux mains libres, sans que la lumière ne gêne bébé qui dort…

2/ Un couteau suisse : c’est quand-même bien pratique d’avoir un couteau, un tournevis, un coupe-ongles, un ouvre-boîtes, un décapsuleur et un tire-bouchon qui tiennent dans une main, non? Surtout les 2 derniers pour l’apéro improvisé en pleine campagne!😉 Par contre, ne faites pas comme moi, et pensez-bien à le mettre dans votre bagage en soute si vous ne voulez pas qu’on vous le confisque à l’aéroport…

3/ Une serviette absorbante en microfibre : ça prend peu de place, ça sèche super vite et elle vous rendra bien des services si vous allez à la piscine, à la mer ou si la guesthouse ou vous dormez ne fourni pas de serviettes. Elle peut aussi vous servir de couverture d’appoint pour bébé dans les bus climatisés ou sur les bateaux ou encore de pare-soleil dans la poussette… (N.B. il y en a des pas chères, de toutes les couleurs et de différentes tailles dans une grande enseigne de magasins de sports)

4/ Une petite éponge et du liquide vaisselle transvasé dans un mini flacon (type gel douche dans les hôtels) : si vous avez un bébé, vous aurez certainement besoin de laver son biberon, sa tétine ou sa cuillère. On n’y pense pas forcément quand on va à l’hôtel. En Asie, il m’arrivait de prendre des plats à emporter pour les manger le soir à l’hôtel (c’était plus facile pour moi avec Loulou). J’ai ainsi pu récupérer et laver les boîtes en plastiques pour les réutiliser tout au long du voyage…

5/ Un bol + gobelet en plastique + des couverts pour bébé : Si, comme moi, vous n’allez pas tout le temps au restaurant, alors il faudra penser à un contenant pour facilement donner à manger et à boire à bébé dans votre chambre d’hôtel sans avoir à demander d’assiette ou de verre au restaurant du coin. Je m’achetais parfois un pad-thaï ou un curry et du riz dans la rue et le partageais avec Loulou sans en mettre partout. Je vous conseille la gamme de bols et gobelets de votre magasin suédois préféré. Ils sont incassables et légers à la fois, prennent peu de place et pas chers du tout!

6/ Un bouchon universel : vous voyez de quoi je parle? Les bouche-éviers plats en caoutchouc. C’est tout con mais parfois il n’y en a pas dans les lavabos. J’ai plusieurs fois été embêtée pour faire tremper des vêtements alors depuis je ne pars plus sans en prendre un et ça m’a rendu service plus d’une fois! Ça coûte entre 1 et 2 euros dans les magasins de bric-à-brac.

7/ Une petite corde et 3 ou 4 pinces à linge : si vous voyagez longtemps, vous aurez certainement à un moment ou un autre plus de vêtements sales que de propres dans votre valise, surtout avec un bébé. Il est aujourd’hui très facile de faire laver son linge pour pas cher un peu partout dans le monde. Beaucoup d’hôtels et de guesthouses proposent ce service. Mais parfois, c’est bien utile de rincer soi-même son tee-shirt ou la petite robe pleine de poussière de mini-voyageuse. Et grâce à la corde (qui est en libre-service et gratuite dans votre magasin suédois préféré, après les caisses, avec les rouleaux de papier emballage, ne me remerciez pas… ) et les pinces à linge, vous n’aurez plus de problème pour faire sécher votre lessive ou vos maillots de bain!

8/ Un kit de couture d’hôtel : moi j’embarque toujours tout ce qui est donné dans les hôtels, pas vous?😉 En tout cas, ça rend bien des services! (une aiguille, une épingle à nourrice, 2 boutons, des fils de couleurs…)

9/ Des sacs congélation avec fermeture à zip : ça protègera vos passeports de la pluie ou de l’humidité, ça vous servira aussi pour votre appareil photo ou lecteur mp3 ou encore pour ranger certaines affaires mouillées ou sales dans votre sac (par exemple l’éponge et le liquide vaisselle, les chaussures de plage pleines de sable de bébé, le bol et gobelet en plastique,…). Vous pourrez aussi vous en servir comme de pochettes, elles sont transparentes et permettent de mieux ordonner votre valise.

10/ Un cadenas à code : il faut qu’il soit solide et pourquoi pas avec un câble (mais ça prend plus de place). Pour fermer votre sac, le loquet d’une porte ou d’un casier. C’est l’anti-vol de base qui peut décourager les petits voleurs…

image

il en manque un, saurez-vous trouver?

Voilà!

Et vous? Quels sont les petits objets pratiques que vous prenez toujours quand vous voyagez avec bébé?

image

La folle, le bébé et l’invalide partent en vacances…

Force est de constater que notre dernier voyage en Espagne ne s’est pas tout à fait déroulé comme je l’avais imaginé. Je suis ravie d’avoir passé ces quelques jours en Andalousie avec mon Papa et je pense qu’il a apprécié de passer du temps avec nous et plus particulièrement sa petite-fille. Nous n’avions jamais voyagé ensemble! Il a peut-être pris conscience que même en vacances, s’occuper d’un bébé n’est ni facile, ni reposant et qu’on ne peut pas faire ce qu’on veut quand on veut! Mais là n’est pas le propos.

Malheureusement, il faut bien l’avouer, nous n’étions pas vraiment sur la même longueur d’ondes et faute de préparation, nous n’avons pas pu voir tout un tas d’endroits qui auraient pu être intégrés au programme, s’il y en avait eu un. J’avais espéré pouvoir m’appuyer sur mon papa et pensais qu’il aurait un peu potassé le guide et nous aurait suggéré d’aller ci et là. Je lui avais demandé plusieurs fois de nous organiser un itinéraire et de s’occuper des réservations d’hôtel ou du moins de faire des propositions. Mais bon, visiblement, il y a eu un malentendu qui s’est accentué au fil des jours. Dommage. A sa décharge, je me dois de dire que papa n’est non seulement plus tout jeune mais surtout qu’il est invalide et a un peu de mal à marcher. Il n’est donc pas en capacité de courir après Loulou qui est beaucoup trop rapide pour lui et qui ne tient pas en place. Mais ça, je le savais avant de partir, raison pour laquelle je pensais qu’il se chargerait d’organiser les vacances et que pour une fois, je me laisserais un peu guider…

Cela dit, nous avons tout de même passé beaucoup de bons moments et eu un petit aperçu de l’Andalousie. Nous avons été à Malaga, Grenade, sur la Costa Del Sol et dans le massif des Alpujarras. J’ai déjà envie d’y retourner pour voir tout ce que nous n’avons pas pu découvrir! Mais surtout, je suis heureuse d’avoir enfin pu passer du temps avec mon papa et partir en voyage avec lui. Et les souvenirs en famille, c’est ce qu’il y a de plus important…

image

A deux jours de notre prochaine aventure…

Dans moins de 2 jours, nous partirons avec Loulou, qui a désormais 2 ans, à la découverte d’un nouveau pays. Nous serons accompagnées de Papy (mon papa), qui n’avait pas pu nous rejoindre lors de notre voyage en Asie du Sud Est. La destination sera cette fois-ci moins exotique mais certainement toute aussi riche en découvertes, puisque nous avons décidé de passer une dizaine de jours dans le Sud de l’Espagne, en Andalousie! A vrai dire, je ne peux pas vous en dire plus car, une fois n’est pas coutume, je n’ai absolument rien préparé pour ces vacances. Nous sommes à moins de 48 heures du départ et je ne connais pas notre itinéraire, n’ai effectué aucune réservation, ne sais ni où nous allons aller, ni où nous allons dormir, ni même ce qu’il y a à voir! Les bagages ne sont bien évidemment pas prêts et je n’ai pas encore choisi ce que nous allons emporter dans notre valise. J’avoue que je comptais un peu sur mon père (qui est à la retraite et qui a donc beaucouuuup de temps) pour organiser notre séjour ou du moins m’en suggérer les grandes lignes et effectuer quelques recherches d’hôtels mais finalement tout repose sur mes épaules et donc rien n’est prêt. Tant pis, ça sera l’aventure! Nous avons nos billets d’avion, une voiture de location (ah si! j’ai quand-même un peu bossé!) et puis pour le reste on improvisera…

Vous pensez que je suis folle de partir comme ça, sans rien préparer, avec un bébé de 2 ans?

Les voyages forment la jeunesse… et les parents!

Voilà 2 semaines que nous sommes rentrées de notre merveilleux voyage! Tant de choses à raconter que je ne sais pas par quoi commencer! Toutes les belles aventures ont une fin et c’est ce qui permet aussi de les apprécier! Restent des souvenirs magiques, des centaines de photos et bien au delà du voyage, le bonheur d’avoir vécu des moments uniques et précieux avec Loulou, qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire et qui j’en suis absolument convaincue ont marqué ma fille d’une façon ou d’une autre pour le restant de sa vie…

image

N’ayez pas peur de partir loin avec vos enfants, c’est certainement le plus beau cadeau que vous puissiez leur offrir! S’ouvrir au monde, à sa diversité, partir à la rencontre de l’autre, découvrir de nouvelles cultures, sortir de sa zone de confort, casser les habitudes, apprendre à s’émerveiller, autant de choses qu’il n’est pas possible de vivre en restant chez soi. Les enfants ont un regard neuf et pur sur ce qui les entoure. Ils ne jugent pas, ils observent, ils s’inspirent, ils apprennent. Quoi de mieux pour leur développement personnel? Et puis, voyager avec son enfant, c’est avant tout s’en occuper et passer du temps avec lui. C’est apprendre à mieux se connaitre. C’est se créer une histoire et des souvenirs communs. C’est vivre ensemble, sans être parasité par les contraintes du quotidien. C’est un moyen merveilleux de renforcer les liens qui nous unissent à notre enfant.

image

Les enfants ont beaucoup de ressources que nous autres adultes n’avons pas (ou plutôt que nous n’avons plus). Ils s’adaptent beaucoup plus facilement qu’on ne l’imagine à des situations du quotidien hors inhabituelles. N’écoutez pas ceux qui vous disent que voyager avec un tout petit est néfaste pour lui. C’est absurde. Il suffit juste d’être à l’écoute de son enfant et d’avoir confiance en soi. C’est à la portée de tout le monde. Voyager ne signifie pas forcément partir à l’autre bout du monde. Vous pouvez vous évader le temps d’un week-end à quelques kilomètres de chez vous. Encore faut-il prendre le temps d’ouvrir grand ses yeux. Il y a des trésors cachés tout autour de nous!

image

La vie est belle! Elle nous réserve son lot d’épreuves mais elle nous tend également des perches qu’il faut savoir saisir avec à la clef des moments de bonheur intenses. La planète est magnifique! Qu’attendez-vous pour l’explorer? Faites découvrir le monde à vos enfants ou encore mieux: découvrez-le ensemble! C’est bien connu, les voyages forment la jeunesse mais les adultes ont tout à y gagner aussi…

Je vous souhaite d’ores et déjà de belles fêtes de fin d’année et vous prépare quelques jolis reportages pour l’année 2015. A bientôt!

image

image